Collectif Citoyens du Pays de Saint Félicien

Forum de discussion du Collectif Citoyen du Pays de Saint Félicien

Résultats de la recherche (8 résultats)

magnouloux
20 Janvier 2016, 14:24
 
magnouloux
28 Octobre 2012, 10:26
Pardonne-moi Ivan mais l'article dont tu donnes le lien ne parle pas d'expérimentation sur des plantes OGM, mais dit que les gènes de [u:3w4ffjwh]toutes[/u:3w4ffjwh] les plantes pourraient constituer un danger (à ce conditionnel on pourrait s'arrêter une seconde pour dire comme Coluche que "quand on n'en sait pas plus que cela, on devrait être autorisé à fermer sa gueule"). Et donc, contrairement à ce que dit le commentateur (ce n'est pas l'auteur de l'étude qui écrit), cette étude plaiderait plutôt en faveur des OGM. Je m'explique : si les gènes de toutes les plantes ont un potentiel de danger alors que l'histoire de l'humanité démontre que les plantes ne sont finalement pas plus dangereuses que cela (si l'on excepte la digitale, l'amanite phalloïde, le café etc.), il en va forcément de même pour les gènes des OGM qui ne différent en rien, chimiquement, des autres gènes. CQFD.
 
magnouloux
16 Octobre 2012, 21:38
Il est temps de s'en apercevoir car voilà des centaines de milliers d'années que l'homo mange des plantes et cela n'a pas l'air de lui avoir nuit. Maintenant, s'il faut revenir à une alimentation exclusivement carnée puisque les plantes seraient dangereuses, va pas y en avoir pour tout le monde, j'en ai peur. :D
 
magnouloux
13 Octobre 2012, 20:48
Bon, sayé, j'ai retrouvé mon mot de passe, c'est bien moi qui signe le texte posté par Coriolan mais j'ai oublié de remercier le collectif pour nous faire remuer les méninges, d'une façon ou d'une autre, sans aucune ironie.

Et puis je viens d'en trouver une pas mauvaise, dans la rubrique des traitements autorisés en culture bio :

La roténone

La roténone est un insecticide végétal organique et naturel. Sa matière active se trouve dans les racines séchées et moulues de quelques 68 plantes tropicales (famille des Fabacées ou légumineuses). Dans le commerce, on le trouvait sous forme de poudre ou de liquide. On l'utilisait pour lutter contre les pucerons, les chenilles, et d'autres petits parasites : tenthrèdes, vers des framboises, acariens....

Cet insecticide, en plus d'être dangereux pour certains insectes auxiliaires (et donc bénéfiques) comme les coccinelles, les punaises carnivores et leurs larves, et pour certaines espèces d'animaux à sang froid, s'est avéré nocif pour l'homme (altération de la fertilité, toxicité pour l'embryon durant la grossesse, maladie de Parkinson...). La Commission Européenne a donc interdit sa commercialisation et son usage. La France a bénéficié d'une dérogation (pour les utilisateurs professionnels uniquement) jusqu'en 2011. Pour les jardiniers amateurs, la distribution de la Roténone est interdite depuis le 15 mai 2009, et son utilisation, le 10 octobre 2009.


Ce n'est pas parce qu'une molécule est d'origine végétale, donc naturelle, qu'elle n'est pas dangereuse pour les écosystèmes, et que l'on ne doit pas l'utiliser avec parcimonie!
 
magnouloux
01 Mai 2012, 8:04
Monsieur le député Dussopt, soutien du candidat Hollande,

Il y a quelque temps, je sollicitais votre aide au sujet du SPANC nouvellement mis en place sur le canton de St Félicien. Vous me l'aviez refusée au prétexte qu'il s'agissait d'une contestation sur la forme.
Cette contestation sur la forme était en effet le début de mon raisonnement et je m'appuyais sur ses graves errements (grosso modo, l'avis de redevance n'était pas rédigée dans la langue du pays, le français) pour laisser présager d'aussi graves défauts sur le fond.

Ces défauts sont maintenant très largement dénoncés par plusieurs associations d'usagers et je viens vous en soumettre deux. Il s'agit du non-respect de deux principes démocratiques : l'égalité devant l'impôt et le droit à la propriété privée.

1- Les assujettis à la redevance Spanc sont également redevables des divers « impôts locaux » qui servent à financer l'assainissement public et à rétribuer les employés municipaux chargés d'entretenir les installations, celles-là précisément dont le possesseur d'un assainissement privé ne bénéficie pas. Et il faudrait qu'il paye un impôt supplémentaire, en plus des frais d'installation et d'entretien de son installation qu'il assume seul ?
2- Les agents des SPANC prétendent avoir le droit d'accès aux propriétés privées du seul fait de leur fonction. C'est un droit qui n'est même pas attribué aux policiers qui doivent pour ce faire avoir mandat d'un juge d'instruction. Cette nouvelle catégorie de fonctionnaires aurait-elle plus de pouvoirs que ceux des fonctions régaliennes de l'État ?

Je me suis laissé dire que le candidat Sarkozy avait promis une révision des dispositions SPANC de telle sorte que l'inspection de l'assainissement individuel ne se fasse qu'à la construction et à la cession, comme il en va pour les différentes caractéristiques de l'habitat : isolation, amiante, termites, etc. En va-t-il de même pour le candidat que vous soutenez, en irait-il de même pour le candidat que vous êtes à votre réélection ?
Je suis conscient que la redevance Spanc ne concerne pas un assez grand nombre d'électeurs pour que vous en fassiez grand cas mais il me plairait que oui et je saurais alors m'en souvenir au moment de choisir mon bulletin.

Respectueusement, votre administré,
Bernard Magnouloux (de Montpoulet, 07410) La Chichole : http://anti-spanc.arde...r-blog.com/
 
magnouloux
22 Avril 2012, 7:53
Tu me fais penser à une période de ma vie, avant que je devienne fonctionnaire et privilégié (à tes yeux si j'en crois un autre de tes posts), où j'étais maçon en formation. A cette époque-là, fin des années 70, dans le CFPA de Nîmes où j'étais accessoirement secrétaire d'une section syndicale de la CGT, il y avait à la fois des réfugiés politiques chiliens et des réfugiés cambodgiens. Et ce qui m'avait frappé c'est qu'ils s'en voulaient à mort, qu'il fallait parfois s'interposer entre eux, alors qu'ils étaient finalement tous victimes de dictatures. Ils refusaient de se reconnaître les uns dans les autres et n'avaient d'yeux que pour les étiquettes des dictatures qui les oppressaient. Alors qu'au contraire cette oppression aurait dû les réunir ; une dictature, c'est une dictature, point-barre.
 
magnouloux
22 Avril 2012, 7:44
Insinuerais-tu que les fonctionnaires d'aujourd'hui correspondraient aux aristocrates privilégiés d'antan ?
C'est sans doute vrai pour les fonctionnaires cadres (catégorie A), j'en sais quelque chose puisque j'en suis un et je reconnais qu'après avoir vécu des années en dessous du seuil de pauvreté, j'ai des habitudes de pauvre et donc je ne sais maintenant pas quoi faire de mon pognon, à part payer toujours plus d'impôts, normal. Mais tu oublies qu'il y a aussi des fonctionnaires subalternes (C) qui gagnent à peine plus que le SMIC, et là je pense pas qu'à part la sécurité de l'emploi, ils se sentent particulièrement privilégiés.
 
magnouloux
22 Avril 2012, 7:34
Doucement Coriolan ! Ta passion pour la vérité et la rigueur intellectuelle te fait perdre de vue que l'homéopathie est un réel bienfait pour beaucoup de gens. Et d'animaux ! Qu'importe alors si un simple verre d'eau aurait le même effet. D'abord il faudrait y croire et c'est plus difficile de croire aux vertus d'un verre d'eau gratuit qu'à celles d'un verre d'eau qu'on paye assez cher. Moi je me fais, du coup, mon homéopathie tout seul. Quand je sens le rhume, la crève, la grippe qui me prend la gorge, je me gargarise à la goutte. Je sais bien qu'en théorie scientifique ça vaut pas tripette mais moi ça me plaît d'imaginer les petites bestioles méchantes ratiboisées par l'alcool. Et en général ça marche !