Collectif Citoyens du Pays de Saint Félicien

Forum de discussion du Collectif Citoyen du Pays de Saint Félicien

Nouveau sujet Répondre

Présidentielles 2012

Hors ligne
Avatar de coriolan
  • Messages : 7
  • Inscrit : 14 Avril 2012
  19 Avril 2012, 21:37
Tous les candidats sont des fonctionnaires au sens large (payés par l'état) sauf deux : Cheminade et Poutoux, ce qui les rend très sympathiques, surtout ce dernier, quant on réfléchit à comment il a pu faire campagne en continuant à faire les trois huit. Dans les huit qui restent, il n'y en a que deux qui n'étaient pas des fonctionnaires au début : deux avocats, Le Pen et Sarkozy. Dans les six qui restent, trois étaient (ou sont) des enseignants : Bayrou, Mélenchon et Arthaud, une était magistrate, Joly, et les deux derniers sont des fonctionnaires-politiciens de métier qui ont fait leur apprentissage à l'ENA : Dupont-Aignan et Hollande. Cela me rappelle quelque chose qui m'avait beaucoup troublé quand j'étais enfant, que les représentants du Tiers Etat, donc du peuple, des roturiers, des manants, fussent pratiquement tous des aristocrates.
Ne pas être idéaliste à vingt ans, c'est manquer de coeur. Être toujours idéaliste à cinquante ans, c'est manquer de cervelle.
Pour ne pas s'endormir bercé d'illusions : http://attrape-nigauds...s.info/
 
Hors ligne
Avatar de magnouloux
  • Messages : 8
  • Inscrit : 15 Avril 2012
  22 Avril 2012, 8:44
Insinuerais-tu que les fonctionnaires d'aujourd'hui correspondraient aux aristocrates privilégiés d'antan ?
C'est sans doute vrai pour les fonctionnaires cadres (catégorie A), j'en sais quelque chose puisque j'en suis un et je reconnais qu'après avoir vécu des années en dessous du seuil de pauvreté, j'ai des habitudes de pauvre et donc je ne sais maintenant pas quoi faire de mon pognon, à part payer toujours plus d'impôts, normal. Mais tu oublies qu'il y a aussi des fonctionnaires subalternes (C) qui gagnent à peine plus que le SMIC, et là je pense pas qu'à part la sécurité de l'emploi, ils se sentent particulièrement privilégiés.
« Il en est des mauvaises intentions comme de l'argent : pour pouvoir en prêter, il faut en avoir. » François de La Rochefoucauld
 
Nouveau sujet Répondre